Le Centre de conservation BAnQ

Le Centre de conservation BAnQ Rosemont-La Petite-Patrie, 2275, rue Holt, Montréal, QC.

(Cliquez sur la photo pour agrandir et revenez en arrière pour continuer la lecture)

Centre de conservation BAnQ

C’est dans ce bâtiment, construit en 1948, comme usine de cigares par la General Cigar Company, (Filiale d’Imperial Tobaco), que La Bibliothèque nationale du Québec (BNQ) unifia, en 1996, les collections de quatre édifices dispersés sur le territoire de la ville de Montréal. Cet organisme porte dorénavant le nom de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Une sculpture fut créée par le sculpteur Jacek Jarnuszkiewicz à partir de l’affiche publicitaire de la Cigar Co, qui se trouve toujours sur la façade du bâtiment. Sur la sculpture, une paroi en béton comporte une série de tiroirs, rappelant ceux utilisés pour la classification des documents.

Les conditions atmosphériques contrôlées, et la solidité de la charpente et des planchers ont déterminé ce choix. Finalement, un site à l’extérieur du centre-ville, favorise les clients pour leur stationnement et offre toujours des possibilités d’expansions.

Dès l’ouverture de l’édifice, une salle de lecture fut aménagée pour la consultation des collections spéciales qui sont au nombre de 10 : les affiches, les cartes géographiques.les cartes postales, les estampes, l’iconographie documentaire, les livres d’artistes et ouvrage bibliophilie, les livres anciens, les programmes de spectacles, les reliures d’art et les reproductions d’œuvres d’art.

C’est précisément à cet endroit, que trois fois par année nous acheminons deux copies de notre journal de famille Le Timonier et que tous les auteurs font parvenir deux copies de leur nouvelles publications. Il en est de même pour ma dernière publication : << Les ascendants et les descendants de Ferdinand Thiffeault (1837 – 1930) >>.

Yvon Thiffault

Source :         Mémoires de la Société généalogique canadienne-française,

Vol. 65, No. 2, cahier 280, été 2014, p. 155.